après s'être présenté à 
la présidentielle pour 
aider les enfants à mieux manger, pif a décidé de se présenter à l'île aux enfants   

Capture d’écran 2022-03-25 à 14.34.02.png

Le personnage de bande dessinée a refait surface il y a deux ans. Désormais très écolo, Pif lance un appel à l’enseignement de la cuisine dans les écoles. Nous l’avons interviewé !

Dis-donc, Pif, ce n'est pas un peu tard pour te présenter ?

PIF. - Mieux vaut tard que jamais ! Je veux être le Président des enfants, parce qu'il y a des mesures indispensables à prendre pour eux, et pour notre planète. 

Quelle serait ta première mesure ?

Pour revenir au bien manger, quel est ton programme ? J’espère qu’il n’est pas rempli de mesures-gadget.

Sans hésiter, avec mon premier gouvernement, ce sera de mettre en place des cours de cuisine dans les écoles. Tous les enfants doivent savoir ce qu'ils mangent, et ce qu'ils doivent manger pour être en bonne santé. Bien manger, c'est choisir des produits de saison, plutôt en circuit court pour que les agriculteurs soient heureux, et pour éviter d’acheter des produits qui viennent de loin, et qui polluent la planète. Je veux aussi que tous les enfants du monde puissent manger à leur faim. J'ai prévu plein d'autres mesures, comme l'enseignement de la rêverie, le parrainage d'animaux menacés de disparition, l'amour, l'amitié et les câlins pour tous... Et je nommerai Astérix comme premier ministre.

Un quart des enfants ne savent pas que les frites viennent des pommes de terre. Trois sur dix ignorent ce qu'est un poireau ou un artichaut, neuf sur dix ne connaissent pas la betterave. Moi je veux que tous les enfants, de toutes les catégories sociales, sachent d'où viennent les légumes et les fruits, tout en s'amusant. On a même publié un manifeste "Pour des cours de cuisine à l'école". Parce que l'alimentation d'aujourd'hui, c'est la santé de demain. Dans l'équipe de Pif Le Mag, on a Olivier Chaput, le chef des enfants bien connu des téléspectateurs de Gulli, c'est lui qui a créé le Festival Bon. Avec son camion, il va dans les écoles apprendre la cuisine aux enfants. Je vais l'accompagner dans son camion. On a aussi avec nous le "Cantinier", que les enfants suivent sur TikTok, et qui nous montrent les pires et les meilleurs plateaux de cantine, et la Fée Sylve, qui donne des conseils d'alimentation, par exemple sur la meilleure façon de préparer son corps au printemps. 

En fait, tu es un candidat écolo, un Pif vert?

Je te trouve bien sérieux...

Tu le sais, je suis né dans « L'Huma » en 1948. Mais aujourd'hui, la droite ou la gauche, ce n'est pas ce qui m'intéresse. Ce qui m'intéresse, c'est que les enfants vivent le mieux possible. Donc bien sûr je suis très écolo. Tout le monde devrait l'être ! Quand on décide de mettre plus de bio dans les cantines, de faire manger plus de fruits, légumes et céréales aux enfants, c'est bien, mais il faut savoir pourquoi et d'où viennent ces aliments.

On peut faire tout ça en s'amusant ! Avec des blagues sur l'écologie, le bien-être et la santé. Hercule fait toujours des bêtises, rassure-toi. Il a du mal à comprendre qu'il ne faut pas gaspiller, et jeter ses déchets partout. Avoir l'esprit Pif, c'est s'occuper de soi, des autres et de la planète, justement sans se prendre au sérieux.